9782917817490

(Extracto del discurso dirigido a los presentes con motivo de mi participación como invitado de honor a la 8ª edición del Festival Un Aller Retour celebrado en la localidad de Pau, Pirineos Orientales, Francia)

L’édition 2016 du salon Un Aller-Retour dans le Noir dont j’ai l’honneur d’être le parrain, met cette année le “Cap au Sud”. Dans notre imaginaire à tous, le Sud représente ce que nous n’avons pas, une promesse qui apparaît au-delà de nos propres limites. On imagine le Sud comme l’effervescence de la vie, de la découverte, de l’aventure. Le mirage d’une liberté très proche du Paradis Originel et de son innocence perdue. C’est vers le Sud que se tournent les regards, à la recherche du soleil levant et des vies inventées. Mais où est donc ce Sud idylique? Quelle est la boussole qui nous mènera à travers le désert jusqu’à cet espace imaginaire? Le Sud n’existe que dans les regards, dans les points cardinaux du coeur.

D’utopies, mais aussi des réalités qui jalonnent la route vers ce Sud auquel nous aspirons, de nos littératures et des nos voix, de nos sociétés et de leurs problèmes, leurs aspirations, leurs échecs et leurs désirs: voilà ce dont nous, auteurs, allons parler dans la magnifique ville de Pau. Écrivains de toutes origines, qui ne parlent pas la même langue, dont les rêves sont différents mais qui sont tous unis par un destin commun: la volonté de transformer la littérature en ce pont qui traverse les points cardinaux d’un coeur à l’autre. Là où tous les hommes sont égaux, quelles que soient leurs origines.

Víctor del Árbol, Pau. 2016